COMMENT FAIRE DISPARAÎTRE UNE CICATRICE ?

B. LES TYPES DE CICATRICES


1. Les cicatrices atrophiques :

il s'agit des cicatrices les plus fréquentes. En raison d'une perte d'épaisseur dermique à l'endroit des lésions, elles se présentent sous forme de dépression au niveau de la surface cutanée. Ces cicatrices ne régressent pas naturellement.

On distingue trois types de cicatrices atrophiques, classées en fonction de leur forme, de leur contour, de leur profondeur : les cicatrices en pic à glace, dites Icepick ou V-Shaped, les cicatrices déprimées à bords peu prononcés appelés Boxcar ou U-Shaped et les cicatrices déprimées à bords prononcés dites Rolling ou M-shaped.

2. Les cicatrices hypertrophiques :

ces lésions sont surélevées (mais moins que les cicatrices chéloïdes) et rouges. Les cicatrices hypertrophiques simples disparaissent naturellement au bout de 12 à 18 mois.

3. Les cicatrices chéloïdes :

la cicatrice cheloïde ne disparaît pas spontanément et est souvent associée à des douleurs et/ou à des démangeaisons. Elle se présente sous forme de lésion en relief, légèrement colorée entre le blanc, le rouge, le brun et le rose. Sa forme spécifique est due à une prolifération anormale du tissu cutané.

4. Les macules érythémateuses ou pigmentées :

elles désignent un mode de cicatrisation des lésions inflammatoires superficielles. Si les macules érythémateuses disparaissent souvent spontanément en quelques semaines sans laisser de traces, les macules pigmentées régressent plus lentement, de manière variable.

C. LES TECHNIQUES POUR ATTÉNUER OU ENLEVER UNE CICATRICE


1. Le laser CO2 et erbium continu ou fractionné

ce laser dit ablatif réduit la cicatrice via la stimulation provoquant la reconstitution d'un derme plus épais. Les tissus cutanés sont chauffés et des morceaux de peau sont éliminés.

2. Le peeling moyen ou profond

cette technique se révèle efficace pour atténuer les cicatrices d'acné, les kératoses ou encore les tâches de vieillesse. Le peeling moyen est un peeling au TCA (acide trichloracétique) utilisant 20-25 ou 30 % de concentration de TCA. Le phénol est utilisée pour un peeling profond.

3. Le peeling dépigmentant et le laser pigmentaire

les cicatrices colorées ou encore les taches brunes (liées à l'âge ou à une forte exposition au soleil) peuvent être traitées

4. Le peeling dépigmentant et le laser pigmentaire

les cicatrices colorées ou encore les taches brunes (liées à l'âge ou à une forte exposition au soleil) peuvent être traitées

5. Les injections d'acide hyaluronique pour gommer les cicatrices

L'acide hyaluronique a deux indications :

  • Le traitement d'une cicatrice creuse isolée qui parfois (les cicatrices où la fibrose est importante ne peuvent pas bénéficier de ce type de traitement ) peut être relevée grâce aux propriétés de soulèvement de l'acide hyaluronique. Nous utilisons dans cette indication un acide moyennement réticulé type Restylane.
  • La densification dermique, nous utilisons dans cette indication l'acide hyaluronique SkinBooster. Les cicatrices sont moins visibles sur une peau plus épaisse et tonique.

F. RÉSULTATS : LES AVANT / APRÈS TRAITEMENT DES CICATRICES

Les premiers résultats sont visibles environ un mois après le traitement et sont optimales entre trois et six mois. Cela dépend fortement du traitement réalisé.
Nous vous précisons lors de la consultation préalable à l'acte qu'il ne s'agit que d'une amélioration, dont l'importance dépend du type de cicatrice et de la peau.
Le taux d'amélioration prévisible est également annoncé au moment de cette consultation.

G. PRIX DU TRAITEMENT DES CICATRICES*

1. Laser CO2 et erbium continu ou fractionné A partir de 200€, selon devis
2. Laser à colorant pulsé A partir de 200€, selon devis
3. Peeling moyen ou profond A partir de 300€ par zone , selon devis
4. Peeling dépigmentant et le laser pigmentaire A partir de 200€ par zone , selon devis 

Des problèmes d'acné, une opération chirurgicale, une brûlure ou encore un accident peuvent laisser des traces sur la peau du visage ou du corps. Stigmates de ces événements, les cicatrices peuvent être source de souffrance psychologique. Pour atténuer ou faire disparaître une cicatrice, le recours à la chirurgie n'est pas forcément nécessaire. Il existe des techniques de médecine esthétique qui permettent d'enlever une cicatrice.

A. QU'EST-CE QU'UNE CICATRICE?

L'apparition d'une cicatrice résulte d'un phénomène de réparation tissulaire d'une lésion cutanée. Dès que le derme est atteint (brûlure, plaie, boutons), la peau active un mécanisme physiologique de cicatrisation. Démarrant immédiatement après un traumatisme, ce processus vise à réparer en profondeur les tissus de la peau et se déroule en plusieurs étapes. Variable en fonction de l'étendue de la lésion, la durée globale de cicatrisation peut atteindre entre 1 an et 1,5 an.

Les phases de cicatrisation sont les suivantes :

  • La phase de coagulation :

    un caillot sanguin se forme suite à l'hémorragie et se transforme en croûte

  • La phase inflammatoire ou phase de détersion :

    les leucocytes s'activent pour nettoyer la lésion et détruire d'éventuels corps étrangers dans le tissu. Cette phase se traduit par une réaction inflammatoire entraînant d'éventuels rougeurs et gonflements (œdèmes) et une hausse de la température sur la zone concernée

  • La phase proliférative :

    le derme et l'épiderme commencent à se reconstruire. Ces néo-tissus sont initialement très imparfaits.

  • La phase de remodelage :

    la structure et la résistance de la cicatrise s'améliorent tout comme son apparence visuelle. Progressivement, la cicatrice gagne en souplesse.

La qualité de la cicatrisation change en fonction de la taille des lésions, de la qualité de la peau, de l'état de santé de la personne. En effet, la capacité de régénération de la peau dépend de plusieurs facteurs (âge, pathologies vasculaires, carences nutritionnelles, tabagisme).

Quand des anomalies affectent le phénomène de cicatrisation, des cicatrices visibles et permanentes se forment sur la zone concernée. Il existe plusieurs techniques en esthétique non invasive et médecine esthétique pour atténuer une cicatrice.

D. TRAITEMENT DES CICATRICES : COMMENT FAIRE DISPARAÎTRE LES CICATRICES

Lors d'une consultation préalable d'information, le praticien écoute de vos attentes, évalue vos besoins et vous conseille sur les interventions possibles : laser ou peeling pour cicatrice.

Déroulement d'une séance de laser

Le laser :

Une séance dure environ 20 minutes, les yeux sont protégés par des coques oculaires. Quatre séances à un mois d'intervalle sont recommandées.

Précautions à prendre : en cas d'antécédents d'herpès buccal, un traitement antiherpétique doit être pris la veille de la séance. Une heure avant la séance, une crème anesthésiante doit être appliquée sur la zone à traiter. Cette crème rend l'intervention indolore.

Après la séance, une crème cicatrisante doit être appliquée 2 fois par jour pendant au moins 10 jours.

Déroulement d'une séance de peeling

Le peeling :

La zone concernée est désinfectée. En fonction du type de peau et des objectifs visés, le nombre de passages et le temps de pose varient. Immédiatement, le peeling provoque une rougeur intense et un blanchiment de la peau (frost). Ce phénomène est tout à fait normal.

Précautions à prendre : une préparation de la peau doit débuter 3 semaines avant le peeling, nous vous indiquerons la crème la plus adaptée à votre peau, . Durant ces quelques semaines, aucun autobronzant, huile essentielle, gommage ou masque, ne doivent être utilisés. Le jour du peeling, le maquillage ou même l'application d'une crème sont proscrits.

Après la séance, une crème cicatrisante est appliquée sur la surface de la peau. Des antibiotiques sont prescrits.

E. CONTRE-INDICATIONS ET EFFETS SECONDAIRES

Les suites normales du peeling sont : rougeur, œdème durant 48 heures, puis la peau devient marron pour desquamer sous 7 jours. Certaines complications peuvent survenir : œdème, rougeur persistante, desquamation, exfoliation, surinfection bactérienne ou virale, poussée d'acné.

Pour le peeling, il existe plusieurs contre-indications :

  • Le diabète ou les insuffisances sévères comme l'insuffisance rénale, cardiaque...
  • La grossesse
  • Le port de pacemaker ou de défibrillateur cardiaque
  • Traitement par Isotrétinoïne arrêté depuis moins d'un an ou traitement anti-acnéique en cours
  • Infection cutanée ou herpès
  • Intervention esthétique récente comme la chirurgie, le laser, la dermabrasion
  • Phototypes foncés
  • Allergies cutanées de contact

Pour le laser, les suites de la séance et les effets secondaires dépendent de la technique utilisée et varient de la simple sensation d'échauffement à des gonflements plus importants et l'apparition de croûtes.